False
Impression 3D pour le secteur éducatif

Impression 3D pour le secteur éducatif

L'impression 3D dans les établissements scolaires favorise le développement d'idées et rend l'enseignement plus intéressant. En impliquant davantage les étudiants, vous pouvez susciter leur désir d'apprendre, renforcer la qualité de l'enseignement et améliorer les résultats. Y Soft offre aux établissements scolaires un accès sécurisé aux imprimantes 3D, facilitant ainsi la gestion de leur environnement d'impression 3D.

Impression 3D pour le secteur éducatif - Enquête internationale

En 2016, Dimensional Research a mené une enquête internationale auprès de plus de 300 établissements d'enseignement en ce qui concerne l'adoption de l'impression 3D.

Parmi les personnes interrogées, 99 % ont au moins une imprimante, mais l'accès direct aux étudiants et l'élargissement du parc sont encore limités en raison de trois difficultés majeures :

  1. Sécurité et accès : Mise en place d'un accès sécurisé aux imprimantes 3D.

  2. Gestion des coûts : Gestion des dépenses courantes et justification du retour sur investissement.

  3. Intégration dans les programmes : Intégration de projets d'impression 3D dans les programmes scolaires.

Pour relever ces défis, Y Soft propose une solution unique de gestion de l'impression : YSoft be3D eDee.
« Si de nombreuses écoles achètent des imprimantes 3D, elles sont souvent contraintes de les tenir à l'écart des étudiants et des utilisateurs car elles n'ont aucun moyen de gérer l'accès et les coûts associés à leur utilisation. Cela va tout à fait à l'encontre des objectifs des imprimantes 3D dans le secteur éducatif, qui sont acquises pour motiver les étudiants et faciliter l'apprentissage. Au final, les imprimantes sont inutilisées. »

Tim Greene, Directeur de recherche d'IDC

Impression 3D - Changer le point de vue des étudiants

L'étudiant moderne excelle dans un cadre multimodal, une méthode d'apprentissage soutenue par l'impression 3D. L'enseignant peut en effet engager activement la classe au moyen de supports visuels et d'expériences en 3D pour susciter l'intérêt des étudiants. Cette approche peut aider les étudiants à saisir des sujets complexes, comme les notions de physique et de mathématiques associées aux éoliennes.

Avec devant lui une éolienne imprimée en 3D, l'étudiant peut examiner sa construction, tester sa capacité à produire de l'énergie et ajuster certains paramètres. En participant à chaque étape, de la conception à la construction, l'étudiant est plus à même de saisir les éléments de physique et de mathématiques qui prennent vie devant lui.

L'utilisation d'une imprimante 3D améliore l'expérience d'apprentissage, et permet aux étudiants d'absorber et de retenir la leçon.

 

Télécharger l'étude de cas - Impression 3D dans un centre de formation technique





L'impression 3D peut également jouer un rôle important dans le choix de carrière d'un étudiant. En effet, les étudiants éprouvent le sentiment de réussite et de satisfaction qu'une carrière dans le secteur des sciences ou de l'ingénierie peut offrir. L'impression 3D ouvre des perspectives nouvelles dans des domaines que les étudiants considéraient auparavant comme ennuyeux ou au-delà de leurs compétences. Les étudiants peuvent désormais choisir la façon dont ils veulent apporter leur contribution au monde.

Impression 3D - Transformer les matières enseignées en classe en carrières

Dans le domaine de l'éducation, les matières STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) sont particulièrement adaptées à l'utilisation de l'impression 3D. En effet, l'impression 3D convient naturellement à l'exploration de concepts et de théories complexes. L'intégration en salle de classe de l'impression 3D dans ces matières permet de préparer les jeunes étudiants à des carrières intéressantes et pertinentes. Toutefois, l'impression 3D ne s'adresse pas seulement aux matières STIM. Les éducateurs constatent que l'impression 3D est aussi utile dans d'autres matières.

L'utilisation de l'impression 3D dans l'éducation ne se limite pas aux matières STIM. Aujourd'hui, les écoles primaires introduisent l'impression 3D comme un outil d'apprentissage dans la salle de classe. L'impression 3D joue également un rôle très important dans les centres de formation technique ou les écoles de design. Elle est aussi largement utilisée au niveau universitaire, notamment dans les filières de médecine, d'ingénierie, de design, d'architecture, d'art et de construction.

Impression 3D - Impliquer et motiver les étudiants

Outre le fait qu'ils constituent une source de motivation importante pour les enseignants, les étudiants engagés créent une expérience d'apprentissage positive pour tous. Dans un environnement d'apprentissage multimodal, les étudiants et les enseignants deviennent des participants actifs dans la salle de classe. Les éducateurs peuvent facilement incorporer des travaux 3D à leur programme, qu'il s'agisse de projets effectués en classe ou non, ou encore de projets de fin d'études.

Infographie - Enquête sur l'impression 3D dans le secteur éducatif





Une enquête internationale indépendante réalisée auprès d'éducateurs utilisant des imprimantes 3D fournit des informations utiles aux enseignants et aux établissements d'enseignement qui cherchent à incorporer l'impression 3D dans la salle de classe. Si cette enquête indique que les éducateurs considèrent l'impression 3D comme un outil de motivation, elle suggère aussi que les imprimantes 3D présentent des défis uniques qui peuvent être relevés au moyen d'une solution de gestion de l'impression 3D.

Avantages de la gestion de l'impression 3D

Grâce à la gestion de l'impression 3D, un établissement scolaire peut facilement suivre et surveiller l'ensemble de son parc d'imprimantes papier et 3D.

À l'instar des imprimantes papier (2D), les imprimantes 3D peuvent être placées en toute sécurité sur le réseau. Elles sont alors accessibles à tous les étudiants qui ont besoin d'un accès direct à l'impression 3D dans le cadre d'une classe ou d'un projet d'étude individuel.

La solution de gestion de l'impression 3D de Y Soft comprend également un système de comptabilisation et un ensemble complet de rapports personnalisables.

Les fonctionnalités de comptabilisation et de création de rapports permettent aux établissements scolaires de suivre, d'allouer et, avec l'adjonction d'un système de paiement à l'impression, de recouvrer les coûts associés à l'utilisation des imprimantes 3D et à la consommation de matériaux. Et comme le système de gestion de l'impression 3D peut aussi être utilisé pour suivre et surveiller les imprimantes 2D, l'investissement s'en trouve vite amorti.

Imprimante 3D YSoft be3D pour le secteur éducatif
YSoft be3D eDee
Solutions de gestion de l'impression 3D conçues spécifiquement pour le secteur éducatif.

Les défis uniques posés par l'impression 3D dans le secteur éducatif

Les défis uniques que pose l'impression 3D exigent des solutions innovantes. C'est la raison pour laquelle nous avons développé YSoft be3D eDee. Les éducateurs et leurs collègues informaticiens doivent tenir compte de ces défis au moment de l'élaboration d'un programme d'impression 3D pour la salle de classe.

Aujourd'hui, les imprimantes 3D sont souvent réservées au personnel enseignant et administratif. Dans ce type de situation, les gains en termes d'apprentissage pratique et de motivation pour les étudiants sont nuls. YSoft be3D eDee permet de gérer l'accès des étudiants au moyen d'un badge ou d'identifiants de connexion. Les étudiants peuvent ainsi accéder aux imprimantes 3D en dehors des heures de classe pour se familiariser davantage avec leur fonctionnement.

La plupart des imprimantes 3D ne permettent pas d'interdire la suspension ou l'annulation d'une tâche d'impression 3D. Elles ne permettent pas non plus d'empêcher quelqu'un de récupérer un objet 3D si celui-ci ne lui appartient pas.

Avec YSoft be3D eDee, les portes de l'imprimante sont verrouillées dès que l'étudiant confirme le lancement de la tâche d'impression. Seul le propriétaire d'une tâche d'impression peut suspendre, arrêter ou annuler une tâche au moyen de ses informations d'identification. Il en va de même pour l'ouverture des portes de l'imprimante. Le système YSoft be3D eDee envoie également un e-mail au propriétaire de la tâche d'impression lorsque l'objet 3D est terminé. La solution est équipée d'une webcam qui permet de surveiller la progression de l'impression à distance.

Si les enseignants sont contraints de tenir les imprimantes 3D à l'écart des étudiants, c'est aussi parce que les coûts associés à ces imprimantes dont difficiles à gérer.

La solution de gestion de l'impression YSoft be3D eDee résout ce problème de plusieurs façons.

Grâce au système de création de rapports et aux codes de projet attribués aux étudiants, l'établissement dispose d'informations précises sur le nombre de tâches imprimées et leur allocation.

Si un étudiant ou un enseignant utilise un système de paiement à l'impression, YSoft be3D eDee peut déduire les coûts d'un compte individuel prépayé. Avant le lancement de chaque tâche, YSoft be3D eDee affiche une estimation du temps d'impression et des coûts associés aux matériaux utilisés, puis vérifie si le solde du compte de l'utilisateur est suffisant. Le propriétaire de la tâche d'impression est ensuite invité à confirmer le montant.

Si les éducateurs peinent à gérer les coûts, il leur est aussi difficile de justifier le retour sur investissement d'une imprimante 3D, ce qui peut entraver l'expansion de cette technologie au niveau d'un établissement ou d'un campus.

Grâce aux fonctionnalités de création de rapports et de comptabilisation de YSoft be3D eDee, les établissements scolaires peuvent analyser toutes les activités liées à l'impression 3D. Ils peuvent s'assurer que les coûts sont comptabilisés et déterminer le retour sur investissement d'une seule imprimante 3D ou d'un parc entier. Munis de ces données factuelles, les éducateurs et les informaticiens peuvent élaborer ensemble une proposition visant à élargir l'impression 3D dans leur établissement.

Doté d'une interface intuitive, la solution YSoft be3D eDee est très simple d'emploi. Elle propose des fonctionnalités de sécurité qui sont particulièrement adaptées aux salles de classe. Elle ne nécessite aucune compétence technique spéciale ni connaissance préalable sur l'impression 3D. Comme le montre une enquête indépendante, l'impression 3D peut bénéficier à la fois aux étudiants et aux enseignants, tous établissements confondus.
Les cookies nous aident à dispenser nos services. En recourant à nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.
ok
US